EU instaure une interdiction des déchets alimentaires et agricoles

Plus tard cette année, la Commission européenne présentera des propositions contraignantes contre le gaspillage alimentaire et pour limiter les flux de déchets dans l'agriculture et l'horticulture. Ce serait le premier du genre dans le monde, selon l'Agence européenne pour l'environnement. 

Jusqu'à un cinquième de la production alimentaire dans le EU est gaspillée aujourd'hui. La réduction de ces pertes d'ici 2030 pourrait sauver environ 4,7 millions d'hectares de terres agricoles, a calculé l'EEB.

Selon l'agence environnementale EEB, les pays EU gaspillent plus de nourriture qu'ils n'en importent des pays non-EU. En 2021, le EU a importé 138 millions de tonnes de produits agricoles pour un coût de 150 milliards d'euros. 

Dans le même temps, il gaspille 153,5 millions de tonnes de nourriture par an, a noté l'EEB. Le gaspillage alimentaire est également responsable d'une perte de 143 milliards d'euros par an et représente 6% des émissions totales de gaz à effet de serre dans le EU.

Le BEE et 42 autres organisations de 20 pays du EU ont publié vendredi une déclaration commune appelant les autorités européennes à obliger légalement les États membres à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030. 

Ils veulent aussi que le gaspillage des produits agricoles soit mieux comptabilisé. Selon un rapport du Fonds mondial pour la nature WWF l'année dernière, beaucoup plus est jeté que prévu.