27 juin 2022
Accueil Commission européenne Pas d'interdiction en EU sur les produits chimiques, mais prime pour le switch bio

Pas d'interdiction en EU sur les produits chimiques, mais prime pour le switch bio

La Commission européenne s'en tient à son plan Green Deal visant à réduire de moitié l'utilisation de pesticides chimiques d'ici huit ans. Il n'y aura pas d'interdiction, mais il y aura un programme de subventions pour aider les agriculteurs dans leur transition de moins de produits chimiques vers plus de produits biologiques.

La Commission européenne propose une "boîte à outils complète" qui fera partie de la politique agricole commune européenne. Une nouvelle loi de restauration de la nature doit mettre un terme à la dégradation de l'eau et du vert gebieden.

Il y aura une interdiction totale de l'utilisation de pesticides dans les lieux publics tels que les parcs, les réserves naturelles et les terrains de sport. De plus, il y aura des obligations de restauration de la nature par pays EU. Il ne s'agit pas de construire de nouveaux espaces naturels, mais de réaménager des espaces verts et riches en eau existants.

Les commissaires Timmermans (Climat), Sinkevicius (Environnement) et Kyriakides (Alimentation + Santé) l'ont annoncé à Bruxelles. « Nous remplacerons les pesticides chimiques par des alternatives sûres », a déclaré le commissaire Kyriakides.

"Les agriculteurs seront soutenus au cours des cinq prochaines années avec un financement EU sans précédent pour couvrir les coûts de la transition." Jusqu'en 2027, environ 100 milliards d'euros sont disponibles dans le budget EU pour la restauration de la nature.

Réduire de moitié la quantité de pesticides d'ici 2030 est un objectif pour l'ensemble du EU. Les pays du EU contribuent à hauteur de 35 à 65 %, selon leur propre situation. Pour les Pays-Bas, cela signifie 50 % de pesticides en moins. Les pays du EU doivent en faire rapport annuellement à Bruxelles.

Les règles de mise en œuvre du Farm-to-Fork et du Green Deal devaient initialement être annoncées en mars dernier, mais ont ensuite été "retirées de l'ordre du jour" en raison du déclenchement de la guerre russe en Ukraine et de son impact potentiel sur la situation alimentaire mondiale. Les critiques disent que moins d'utilisation de pesticides entraînera de plus petites récoltes et moins de revenus pour les agriculteurs.

La Commission annonce donc également une étude approfondie sur les «moteurs» de la production et de la distribution alimentaires. Selon le commissaire Timmermans du EU, il n'y a pas de pénurie de nourriture, mais il y a un excédent, et vingt pour cent sont gaspillés chaque jour. Il dit que "plus de la même chose n'est pas la solution".

De plus, de récents débats et sondages d'opinion auprès de milliers de citoyens du EU lors de conférences dites du Futur montrent que plus des trois quarts pensent que l'agriculture devrait devenir « plus respectueuse de la nature ».

La proposition maintenant lancée doit d'abord être approuvée par le Parlement européen et les pays du EU avant d'entrer en vigueur et peut être modifiée ou édulcorée lors des négociations en trilogue.

Populaire

Procès hollandais devant la cour EU contre l'interdiction de la pêche au pouls

Les Pays-Bas saisissent la Cour de justice des Communautés européennes pour contester l’interdiction de la pêche au pouls. Selon le ministre Schouten (LNV), il y a ...

L'Espagne demande à nouveau à la Belgique l'extradition d'un homme politique catalan

L'ancien président de la région catalane, Carles Puigdemont, a saisi la justice belge à Bruxelles. La Cour suprême espagnole a encore eu lundi ...

Le second homme de Labour démissionne également; perte des anti-Brexiteers modérés

En Grande-Bretagne, Tom Watson, chef adjoint du parti travailliste, a annoncé sa retraite de manière inattendue. Il ne se présente pas aux élections ...

La Slovaquie poursuivra les auteurs du meurtre du journaliste Kuciak

Près de deux ans après le meurtre du journaliste Jan Kuciak et de sa fiancée, la justice et la police slovaques ont porté plainte ...

Le ministère des Affaires étrangères appelle les Néerlandais à Bagdad à quitter l'Irak le plus rapidement possible

Le "cycle de violence" actuel en Irak doit prendre fin avant que la situation ne devienne complètement incontrôlable ...

Juste à l'intérieur

La subvention du fonds rural EU ne finit pas bien partout

Les subventions européennes pour l'amélioration des paysages ne finissent pas bien partout. Dans un tiers des cas...

Le commerce des céréales polonais craint l'arrivée d'exportations ukrainiennes bon marché

Les organisations agricoles polonaises estiment que de meilleurs accords devraient être conclus avec l'Ukraine et l'Union européenne sur l'assouplissement…

Critique notamment des règles vagues pour réduire de moitié les engrais dans l'agriculture

Les politiciens européens et les organisations agricoles réagissent avec hésitation aux propositions de la Commission européenne visant à réduire de moitié l'utilisation de produits chimiques...

L'élimination progressive de la "pollution de l'air gratuite" par EU ne commencera qu'en 27, après les élections

Les eurodéputés néerlandais réagissent majoritairement positivement au compromis trouvé mercredi à Bruxelles - en deuxième instance - sur de nouvelles...

Pas d'interdiction en EU sur les produits chimiques, mais prime pour le switch bio

La Commission européenne s'en tient à son plan Green Deal visant à réduire de moitié l'utilisation de pesticides chimiques d'ici huit ans. là...