dimanche 6 décembre 2020
Accueil BCE EU budget pluriannuel: certains pays doivent payer des milliards de plus

EU budget pluriannuel: certains pays doivent payer des milliards de plus

Le projet de budget pluriannuel de l'Union européenne signifie que certains pays du groupe 1 sur 6 devront payer des milliards d'euros supplémentaires chaque année, et de nombreux autres recevront beaucoup plus de subventions de Bruxelles. Selon le journal économique britannique Financial Times, cela ressort des calculs de l'Allemagne sur les estimations à long terme du EU.

La Commission européenne a toujours rendu publics les montants, car le budget pluriannuel fait toujours l'objet de consultations et de discussions. Le niveau des budgets EU est décidé non seulement par les ministres des finances ou les chefs de gouvernement, mais également par la Commission européenne et le Parlement européen. En outre, les parlements nationaux contrôlent le paiement annuel à EU. Il a déjà été démontré qu'il existe un grand désaccord dans les coulisses.

D'après les calculs de l'Allemagne, il est clair que d'importants mouvements financiers seront nécessaires pour pouvoir satisfaire tous les souhaits et souhaits d'une nouvelle politique. Cela a conduit à des divergences d'opinion majeures sur la marge de progression du budget ou sur la nécessité de limiter les dépenses au niveau actuel des dernières années. Par exemple, non seulement la perte de la contribution britannique après le Brexit doit être réglée par les 27 pays restants, mais également la nouvelle politique climatique («accord vert») et les autres souhaits de la nouvelle commission Von der Leyen.


En outre, la Commission européenne aurait apparemment proposé de supprimer les remises négociées par plusieurs pays du EU au cours des dernières années. En conséquence, selon les calculs de l'Allemagne, la contribution nette annuelle des Pays-Bas passerait de 5 milliards d'euros à 7,5 milliards d'euros, déduction faite des subventions reçues. En tant que principal contributeur net, l’Allemagne devrait même doubler le paiement, qui passe de 15 à 33 milliards d’euros. La France verse désormais 7,5 milliards d’euros nets à EU et ne monterait que 10 milliards. Ceci est principalement dû au fait que la France reçoit beaucoup de subventions agricoles.


Les variations des contributions annuelles résultent en partie d'une proposition de la Commission européenne visant à porter le budget annuel du EU à 1,1% de tout ce que l'on gagne dans l'Union européenne. Le Parlement européen veut encore augmenter le budget.


Le gouvernement néerlandais estime inacceptable une augmentation de 13 milliards d’euros en hausse pour les Pays-Bas, en partie parce que cette augmentation est en grande partie imputable à la suppression prévue de la réduction de 1,5 milliard actuellement accordée aux Pays-Bas. Bruxelles veut supprimer ces rabais pour les contributeurs nets sur leur paiement brut.


La Suède, l'Autriche et le Danemark paieront également beaucoup plus dans ces calculs si cela revient à la Commission européenne. Ensemble avec l'Allemagne et les Pays-Bas, ils forment un club qui souhaite prévenir les hausses et dépenser au maximum 1% des revenus de tous les pays du EU via Bruxelles. Mais les 22 autres pays EU voient généralement la hausse, car cela leur est profitable. Par exemple, la Pologne reçoit maintenant une subvention nette de 10 milliards de dollars EU, qui passerait à 12 milliards d’euros en 2027.

Populaire

Les chars russes sur le flanc sud turc (OTAN)

Lors de sa visite au ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Casuvoglu, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'est montré très compréhensif à l'égard de la ...

Barnier va également négocier l'accord commercial britannique EU

Le négociateur en chef du EU, Michel Barnier, a été nommé à la tête de l'équipe du EU qui négociera un futur accord de libre-échange avec la Grande-Bretagne. Barnier mène ...

Tous les droits syndicaux ne s'appliquent pas également au niveau européen

La Cour européenne à Luxembourg s'est prononcée négativement sur une affaire intentée par les syndicats européens contre le ...

La CDU hésite à propos d'AKK en tant que successeur de la chancelière allemande Merkel

La politicienne et ministre allemande Annegret Kramp-Karrenbauer a obtenu son poste de présidente du parti démocrate-chrétien CDU le week-end dernier. Mais ...

EU organise une conférence de deux ans sur la modernisation indispensable

Mercredi, la Commission européenne a présenté ses propres idées pour une conférence de deux ans sur la modernisation et la réforme au sein ...

Juste à l'intérieur

Aliments EFSA: aucun test séparé pour la sélection Crispr-Cas n'est nécessaire

L'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime qu'aucune règle supplémentaire EU n'est nécessaire pour l'utilisation des techniques de sélection CRISPR-CAS. Avec ça ...

Des amendes imminentes pour Fidesz et PiS bloquent le budget pluriannuel EU

L'Europe travaille sur une voie de sortie pour contourner un veto polonais-hongrois imminent contre le budget pluriannuel européen. Cette résistance polono-hongroise ...

Les agriculteurs américains attendent avec impatience le secrétaire à l'Agriculture de Biden

Le secteur agricole américain attend avec impatience le choix du président élu Jo Biden pour le ministère de l'USDA. Biden ...

La viande de poulet contrefaite sera bientôt au menu des restaurants de Singapour

Singapour est le premier pays au monde à autoriser la viande de culture à entrer dans la chaîne alimentaire. L'Américain Eat Just (San ...

Un suspect russe MH17 veut également entendre d'autres témoins russes

Le tribunal de La Haye a accepté les demandes des avocats du suspect russe MH17 Oleg Poelatov pour d'autres témoins ...