lundi 1 mars 2021
Accueil EP En 2021-2027, le Parlement européen exigera en tout cas de nouveaux revenus EU

En 2021-2027, le Parlement européen exigera en tout cas de nouveaux revenus EU

En prévision du sommet spécial EU du 20 février à Bruxelles, le Parlement européen a précisé aux chefs de gouvernement européens le niveau minimum du budget pluriannuel EU. Dans tous les cas, de nouveaux revenus doivent être exploités. Si nécessaire, Strasbourg menace de voter contre les plans budgétaires du gouvernement.

Michel EU a convoqué les premiers ministres et chefs d'État à Bruxelles pour un sommet extraordinaire car les grands désaccords sur les revenus et les dépenses menacent de stopper le fonctionnement du dispositif EU à partir de 2021.

On ne sait pas encore si le sommet durera un, deux ou trois jours. Michel EU a déclaré qu'il devait de toute façon y avoir unanimité parmi les dirigeants du EU. Ils sont toujours en désaccord sur une position commune. L'Autriche a déjà menacé de voter contre toute augmentation.

Le Parlement européen a déjà adopté sa position sur le cadre financier en novembre 2018. Cela signifie essentiellement qu'il faut établir dans le EU ce que nous voulons faire, que l'éventail des tâches et de la politique guide et que les dépenses en sont la conséquence. La Commission européenne est également largement d'accord avec cette approche. Il y a beaucoup de critiques à Bruxelles et à Strasbourg contre les premiers ministres et les ministres qui ne parlent que d'argent.

À titre d'exemple, l'appel des chefs d'État est mentionné qu'il est urgent de stationner 10 000 agents de douane et de police supplémentaires aux frontières européennes contre l'arrivée d'immigrants clandestins, mais que les ministres des finances n'allouent alors pas d'argent pour cela. Il en va de même pour la politique climatique: iedereen pense que quelque chose doit être fait dès que possible, mais les pays économiques EU n'ont apparemment pas d'argent pour cela.

Les membres du Parlement européen plaideront à nouveau aujourd'hui pour un cadre financier pluriannuel (CFP) ambitieux pour la période 2021-2027. Ce budget doit libérer suffisamment d’argent, non seulement pour toutes les tâches et activités existantes, mais aussi pour de nouvelles questions importantes telles que l’action climatique, la recherche, la numérisation, le soutien à l’emploi des jeunes et les petites et moyennes entreprises. Dans le même temps, les subventions EU existantes pour les communautés rurales, les agriculteurs et les régions pauvres doivent rester intactes.

Le noyau de l'ensemble des exigences du Parlement européen est qu'il doit y avoir de «nouveaux revenus» dans le budget à long terme. Il a été question d'introduire un dépôt EU sur les bouteilles en plastique depuis un certain temps. Quelques ministres n'en veulent pas, car les commerçants et les industries s'y opposent dans leur pays.

Au sein même du EU, il est déjà question de l'introduction d'une sorte de taxe internet / publicité. Certains pays sont toujours contre cela, par crainte des contre-mesures américaines. De plus, l'amende infligée à l'annexe pour les pays EU hostiles à l'euro est controversée. Il est prévu de retirer les subventions des pays EU (comme la Pologne et la Hongrie) s'ils ne respectent pas les règles de conduite EU.

Pour ces nouvelles sources de revenus, ce sont les «impôts», et il a été convenu dans les règles EU qu'il doit y avoir unanimité («unanimité») entre les premiers ministres et les ministres. Au Parlement européen, ces décisions importantes peuvent être adoptées à la majorité simple.

Le député du Parti travailliste néerlandais Paul Tang a déclaré à la veille du débat en plénière que pour les sociaux-démocrates, un budget moderne et efficace est plus important qu'un chiffre arbitraire. L'attitude rigide du Premier ministre néerlandais Mark Rutte et du chancelier autrichien Sebastian Kurz qui fixent aveuglément un maximum de 1,00 %, dit-il, fait obstacle au progrès.

D'autres fractions d'euro ont également dénoncé les seuils financiers qui ont été relevés jusqu'à présent par certains pays prospères d'Europe occidentale. L'eurodéputé néerlandais Bas Eickhout (Verts) a dit que "Penny sage, Pound foolish"

Populaire

Certains pays EU sont toujours aux prises avec des budgets plus élevés

Le nombre de pays EU qui ne souhaitent pas augmenter le budget pluriannuel de 2021 à 2027 pour le EU est en augmentation. Suède, ...

Une bataille contre la Turquie face aux Kurdes

Les Etats-Unis et la Turquie sont parvenus à un accord sur la fin du raid turc à la frontière avec la Syrie. Là ...

EU Tribunal: la Pologne discrimine le licenciement de & #8216; juges délicats & #8217;

La Pologne a été reconnue coupable de discrimination par la Cour de justice européenne. Le gouvernement polonais avait tenté de "#039; juges délicats" & #039; se débarrasser de ...

Le Parlement européen ne vote sur le Brexit qu'après les Britanniques

Le Parlement européen ne votera sur l'accord sur le Brexit que lorsque le Parlement de Londres aura approuvé toutes les lois nécessaires. Les présidents des groupes politiques ...

Les Pays-Bas dénoncent l'aversion de la Russie à l'état de droit, mais continuent d'espérer

Le gouvernement néerlandais estime que la Russie se détourne de plus en plus de l'ordre juridique international, mais souhaite des contacts avec Moscou ...

Juste à l'intérieur

Plus d'export EU vers l'Afrique et le Moyen-Orient, moins vers les États-Unis

Au cours des onze premiers mois de l'année dernière, les 27 pays EU ont exporté un peu plus de produits agricoles et alimentaires, pour une valeur ...

EU veut que les agriculteurs stockent également du carbone dans leurs terres contre les émissions de CO2

La Commission européenne souhaite faire du stockage du carbone un nouveau modèle d'entreprise agricole. Le stockage du CO2 dans les terres agricoles est ...

Les agriculteurs français rétablissent le contact entre les campagnes et les citadins

Le salon agricole le plus célèbre de France, Le Salon International de l'Agriculture (SIA), est annulé pour la première fois depuis 1964. Dans...

Épidémie de langue bleue chez les bovins espagnols; été en mer depuis deux mois

La fièvre catarrhale du mouton a éclaté de moins de 2 671 bovins à bord de deux grands navires de transport de bétail en Méditerranée. Les deux navires de transport d'animaux sont actuellement ...

Abattoir canadien fermé par corona; porcs destinés à l'abattage aux États-Unis

Le transformateur de viande canadien Olymel LP a fermé l'abattoir de Red Deer, en Alberta, après une importante épidémie de corona parmi le personnel. Précédent ...