dimanche 18 avril 2021
Accueil Commission européenne Vestager veut limiter les géants de l'Internet avec le marché numérique dans EU

Vestager veut limiter les géants de l'Internet avec le marché numérique dans EU

Au cours des trois prochains mois, la commissaire Margrethe Vestager va faire une nouvelle loi européenne pour l'intelligence artificielle. Vestager est responsable de la numérisation du marché européen. Elle souhaite présenter sa nouvelle loi sur l'internet en mars, après quoi le Parlement européen et les gouvernements et parlements des pays EU doivent encore approuver sa nouvelle loi.

Margrethe Vestager a été une force motrice derrière plusieurs mesures importantes que le EU a prises contre l'abus de pouvoir de marché par l'industrie technologique, le sous-paiement de l'impôt sur les sociétés et la violation de la vie privée des utilisateurs.

Les efforts de Margrethe Verstager peuvent également avoir inspiré les autorités américaines qui ont récemment ouvert diverses enquêtes antitrust contre des géants de la technologie. Mardi, le procureur général du Texas, Ken Paxton et une réunion du procureur général ont annoncé qu'ils entamaient une enquête antitrust contre Google qui se concentrera sur ses pratiques publicitaires.

Le commissaire EU souhaite mettre en place de nouvelles règles dans le EU pour la collecte et le partage de données par les grandes entreprises technologiques américaines telles que Facebook, Amazon et Google. La grande crainte des entreprises TIC est que le EU s'accompagne également d'une nouvelle réglementation fiscale. Cela devrait s'appliquer aux plateformes Internet partout dans le monde qui gagnent de l'argent dans les pays européens. Ces dernières années, Vestager a déjà poursuivi Apple en justice pour fraude fiscale. Pour cela, elle a infligé une amende de 13 milliards d'euros.

Si elle ne peut pas le faire à l'échelle mondiale parce que certains pays du EU ont peur des représailles américaines et ne veulent donc pas coopérer, la Commission européenne continuera à infliger des amendes aux entreprises non européennes si elles paient trop peu d'impôt sur le EU, a déclaré Vestager. .

Si les amendes n'entraînent pas une amélioration de leur comportement sur le marché européen, il peut, le cas échéant, à un stade ultérieur, «ouvrir» les entreprises américaines. Elle l'a dit récemment en réponse aux questions de l'eurodéputé néerlandais Paul Tang. Il n'est actuellement pas question de démanteler les grandes entreprises technologiques. Selon Vestager, il n'y a actuellement aucun problème qui justifie cela, et elle déclare également que ce n'est pas seulement une solution. Il y a un danger que deux nouveaux géants apparaissent simplement après leur rupture.

Vestager dit qu'il n'est pas satisfait de ce que les milliards d'amendes infligées à des entreprises comme Google ont infligé ces dernières années. Elle l'a dit dans une interview à la chaîne de télévision néerlandaise RTL Nieuws. Elle évoque le marché publicitaire à titre d'exemple. Après que la Commission européenne a lancé une enquête contre Google sur l'élimination de la concurrence des annonces de voyage, le géant de la recherche a mis fin à ce comportement.

Populaire

EU donne à Britten une journée de plus pour le Brexit

L'Union européenne donne un jour à la Grande-Bretagne pour présenter des propositions viables de séparation. Il doit y avoir ...

Le budget italien toujours pas en ordre selon la CE

Le budget de l'Italie pourrait entrer en conflit avec les règles budgétaires de l'Union européenne. La Commission européenne a demandé au ministre italien ...

Les Britanniques se sont d'abord rendus aux urnes en décembre; Brexit sur la plus longue piste

Le Premier ministre du gouvernement britannique des conservateurs, Boris Johnson, est prêt à rencontrer l'opposition pour obtenir le soutien de ...

EU et MO bientôt pour le choix: soutien à Téhéran ou Washington

La chancelière Merkel, le président français Macron et le Premier ministre britannique Johnson exhortent l'Iran à se méfier du conflit entre ...

Merkel amène l'ONU, les Libyens, Poutine, Erdogan et EU aux pourparlers de paix

Après des discussions avec le général libyen Khalifa Haftar, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a déclaré que Haftar était disposé à ...

Juste à l'intérieur

VS wil meer aandacht voor Klimaat en Milieu in handelsverdragen

De Verenigde Staten gaan in hun internationale handelsbeleid een veel grotere plek inruimen voor klimaatbeleid en milieubescherming. In de wereldhandel willen...

La Nouvelle-Zélande cessera d'expédier du bétail par bateau d'ici deux ans

La Nouvelle-Zélande va progressivement arrêter complètement l'exportation de bovins vivants par voie maritime. Dans une optique de bien-être animal, le pays suspendu en dernier ...

EU-AGRI doute de la faisabilité de l'expansion de l'agriculture biologique

Il y a encore de nombreuses réserves au sein de la commission de l'agriculture du Parlement européen contre la proposition d'utiliser la subvention EU pour plus ...

Pas de résistance hollandaise dans EU contre la lumière de la caméra dans la cale de pêche du cutter

La ministre sortante de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire Carola Schouten ne s'oppose pas à l'installation obligatoire de caméras sur certains navires de pêche pour empêcher la pêche en mer ...

EU propose néanmoins un nouveau plan de réduction des subventions pour la publicité de la viande

L'année prochaine, la Commission européenne présentera une nouvelle proposition sur les subventions à la publicité pour la viande et les produits laitiers. Il y a maintenant ...