Un agriculteur ukrainien roule sur une mine terrestre posée par des Russes avec un tracteur

Dans un champ au nord de Kiev, un fermier ukrainien est mort après avoir conduit son tracteur sur une mine terrestre posée par les Russes.

Cela s'est produit dans la zone où de grandes unités militaires russes s'étaient précédemment déplacées pour encercler la capitale ukrainienne, mais ont depuis été retirées par Moscou.

Le 13 avril vers 15 heures, la police de la région de Tchernihiv a été informée qu'un tracteur avec une remorque avait explosé après avoir heurté une mine près du village de Nova Basan dans la région de Donijin, a rapporté le site d'information agricole polonais TPR.

Les agents ont déclaré qu'un fermier de 42 ans transportait des ordures avec un tracteur. Le service de neutralisation des explosifs et munitions a pu désamorcer une deuxième mine.

Un autre agriculteur ukrainien de la région de Kharkov a eu plus de chance, qui a également conduit un tracteur MTZ Belarus sur une mine fin mars et a explosé. La construction robuste de cette machine a probablement sauvé la vie du conducteur du tracteur. 

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a répondu : « Les occupants ont laissé des mines partout. Dans les maisons qu'ils ont conquises, dans les rues, dans les champs. Ils ont délibérément tout fait pour rendre le retour vers ce gebieden le plus dangereux possible. À la suite des actions de l'armée russe, notre territoire est actuellement l'un des gebieden les plus minés au monde. Je pense que cela devrait également être considéré comme un crime de guerre", a déclaré Zelenskiy.

L'armée russe a délibérément laissé des mines antipersonnel dans de nombreux endroits en Ukraine, selon les autorités ukrainiennes. Ils représentent maintenant un grand danger pour les habitants de ce pays. Un conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, Vadym Denisenko, a estimé que la période active de déminage après la guerre durera au moins plusieurs années.