Les Verts remportent les élections suisses; chance de coalition

Photo de Carol Jeng sur Unsplash

Les partis verts ont fait des gains historiques aux élections législatives en Suisse hier aux dépens de la droite et de la gauche. Les résultats finaux montrent que De Greens a obtenu 131 voix contre 1, soit près de la moitié de plus qu'en 2015 et leur meilleur résultat à ce jour.

En outre, les verts libéraux centristes ont également augmenté leur part du vote à 7,9% contre 4,6%. Le Parti populaire de droite reste le groupe le plus important au Parlement, devant les sociaux-démocrates de gauche. Le principal parti populaire de droite suisse et les sociaux-démocrates de gauche ont perdu le soutien des électeurs - 3,6% et 2,2% respectivement - par rapport à 2015.

En général, la gauche et le centre ont gagné du terrain, ce qui provoque à Berne des spéculations sur un éventuel remaniement du gouvernement multipartite. Le conseil de coalition de sept membres est actuellement composé de membres des quatre principaux partis, mais pas des Verts.

Les électeurs suisses étaient préoccupés par les questions climatiques et souhaitent que le Parlement agisse en conséquence, la plupart des médias suisses résument le résultat. Les problèmes environnementaux ont dominé les campagnes à l'approche du vote de dimanche. Au cours des dix derniers mois, d'innombrables manifestations de rue ont eu lieu dans toute la Suisse pour réclamer une action contre le changement climatique.

Le résultat des élections «vertes» fait suite au vote antérieur des Verts aux élections européennes, aux élections législatives en Scandinavie et aux élections régionales en Allemagne.