lundi 8 août 2022
Accueil UE L'Irlande veut également moins d'azote de l'agriculture mais ne sait pas encore comment

L'Irlande veut également moins d'azote de l'agriculture mais ne sait pas encore comment

Les pourparlers entre les chefs de parti des trois partis de la coalition en Irlande se sont à nouveau terminés sans accord sur la réduction des émissions d'azote du secteur agricole. Ils conviennent que les émissions totales à travers l'Irlande devraient être réduites de moitié dans les années à venir, mais les politiciens ne sont pas encore d'accord sur une répartition entre les industries. 

Depuis les élections de 2020, l'Irlande est dirigée par une coalition de libéraux, de démocrates-chrétiens et de verts. Les émissions totales d'azote de l'Irlande doivent diminuer de 51% en huit ans et atteindre zéro émission nette d'ici 2050 pour rester dans les limites de l'accord de coalition tripartite. Pour l'agriculture irlandaise, une tâche de réduction pourrait équivaloir à quelque part entre 22 et 30 %.

Le Premier ministre Micheál Martin, le vice-Premier ministre Leo Varadkar et le chef du parti des Verts Eamon Ryan ont une nouvelle fois été incapables de sortir de l'impasse à Dublin. Il est peu probable qu'un accord soit trouvé avant la dernière réunion du cabinet avant les vacances d'été. D'autres sources n'excluent pas que l'affaire soit reportée à septembre.

L'agriculture est responsable de 37,5% des émissions totales de gaz à effet de serre en Irlande, de loin le plus important de tous les secteurs. Les émissions du secteur ont augmenté de 3% l'an dernier, et les émissions agricoles ont augmenté pour la deuxième année consécutive.

Les raisons invoquées sont l'utilisation d'engrais azotés, un nombre plus élevé de vaches laitières et une augmentation de la production laitière. Le nombre de vaches laitières a augmenté pour la onzième année consécutive, tandis que la production de lait par vache a également augmenté de 2,5%. 

Le Premier ministre irlandais Martin a déclaré plus tôt cette semaine que l'Irlande devait "équilibrer le problème de la sécurité alimentaire avec le problème du climat".

Populaire

Les Pays-Bas dénoncent l'aversion de la Russie à l'état de droit, mais continuent d'espérer

Le gouvernement néerlandais estime que la Russie se détourne de plus en plus de l'ordre juridique international, mais souhaite des contacts avec Moscou ...

Les libéraux européens veulent contrôler l'arrivée de demandeurs d'asile prometteurs

Le groupe libéral au Parlement européen a présenté ses propres propositions de nouveaux traités sur les migrants avec des pays européens. Dans leur vision ...

L'Allemagne met des clôtures le long de la frontière polonaise contre les sangliers infectés

Le ministère allemand de l'Agriculture poursuit ses campagnes d'information sur la prévention de la peste porcine africaine. Selon ...

Une nouvelle recherche remet la pêche à impulsions électriques à l'agenda EU

Au printemps prochain, la pêche à impulsions électriques sera revue dans l'Union européenne. La Commission européenne répond ainsi à la nouvelle ...

Des centaines de cerfs et de sangliers abattus pour la construction d'un parc éolien

Le gouvernement portugais a immédiatement arrêté une étude d'impact sur l'environnement (EIE) pour la construction d'un grand parc éolien après ...

Juste à l'intérieur

Des centaines de milliards pour le climat et l'agriculture aux États-Unis

Le Sénat contrôlé par les démocrates a adopté dimanche un ensemble historique de subventions et de mesures environnementales pour une transition aux États-Unis…

Plus de centrales nucléaires françaises autorisées à rejeter de l'eau de refroidissement plus chaude dans le fleuve

En raison de pénuries d'énergie imminentes associées à de faibles niveaux d'eau, cinq centrales nucléaires françaises sont autorisées à rejeter de l'eau de refroidissement plus chaude que la normale dans...

EU maintient pour le moment des routes d'exportation distinctes pour le grain ukrainien

Vendredi, trois autres navires transportant des céréales ont quitté le port ukrainien d'Odessa. Leur départ fait suite à l'inspection réussie...

L'ancien chancelier allemand voit l'opportunité d'un cessez-le-feu Russie – Ukraine

L'ancien chancelier allemand Gerhard Schroeder a déclaré que la Russie était prête à négocier la fin de la guerre en Ukraine. Après...

Des milliards allemands pour passer du gaz naturel à l'énergie solaire et éolienne

Dans les années à venir, l'Allemagne fournira plus de trois milliards d'euros de subventions pour le chauffage urbain collectif à partir de sources d'énergie durables. La subvention est également destinée...