Twitter contourne le code de conduite EU ; signe avant-coureur du départ ?

La plateforme de médias sociaux Twitter, propriété du milliardaire américain Elon Musk, se retire du code de conduite volontaire de l'Union européenne contre la désinformation sur Internet. C'est ce qu'a annoncé le commissaire européen Thierry Breton. 

L'Union européenne dispose d'un code de bonnes pratiques contre la désinformation depuis 2018, qui a été renforcé en 2022. En fait, il s'agit d'un code de conduite volontaire pour les principales plateformes Internet, telles que Facebook, Google, etc. A partir de fin août, les principales plateformes et moteurs de recherche doivent se conformer aux exigences et obligations du nouveau Digital Services Act (DSA) européen.

Avec cela, le EU souhaite que les administrateurs des systèmes Internet prennent des mesures contre les discours de haine, la propagande et les menaces anonymes, entre autres. Les règles de conduite ont été durcies l'an dernier à cause de la langue de guerre russe contre l'Ukraine. Le nouveau code s'appliquera également à Twitter, qui sera alors directement supervisé par la Commission européenne.

Plus tôt cette année, la Commission européenne a critiqué Twitter pour être le seul signataire à soumettre un rapport d'activité incomplet et à fournir peu d'informations sur la manière dont il entend contrer l'influence des acteurs étrangers et lutter contre la désinformation. À la suite des règles EU, Facebook a déjà commencé à supprimer les comptes qui sont opposés à la diffamation religieuse et politique.

« En dehors des engagements volontaires, lutter contre la désinformation sera une obligation légale à partir du 25 août. Le règlement DSA devrait mieux protéger les internautes contre les contenus préjudiciables, la publicité et les violations de la vie privée. La législation facilite le traitement des entreprises qui mettent de la pédopornographie, du contenu incendiaire et haineux ou de la désinformation sur Internet. 

Le service d'information européen Euractiv a indiqué que le EU est un marché quelque peu secondaire pour Twitter et qu'il est « de plus en plus probable que Twitter choisira de ne pas se conformer aux règles DSA et de se retirer complètement de l'Europe. Par conséquent, l'annulation du code de pratique volontaire pourrait être la première étape formelle du départ de Twitter de l'Europe.